menu fermer

Le Swave sélectionne ses premières fintechs

Les fintechs seront incubées au 19e et 20e étage de la grande Arche de la Défense. DR : Jonathan Martin

Le Swave, la plateforme d’innovation dédiée à la fintech/insurtech installée à la Grande Arche de la Défense, a sélectionné une première promotion de 23 start-ups. Les heureuses élues y seront incubées à partir de janvier prochain.

Après l’appel à projet lancé en octobre dernier, 78 candidatures de start-ups ont été examinées par des professionnels du secteur, des spécialistes, des représentants de l’Etat et des partenaires privés du Swave (Société Générale, premier des membres fondateurs, NewAlpha AM, Crédit Municipal de Paris, Exton Consulting et AG2R LA MONDIALE).

Après ce premier écrémage, 31 dossiers ont été présentés par leurs initiateurs lors de sessions de pitch, les 5, 6 et 7 décembre dernier.

Durant ces trois jours, les candidats ont pu détailler leur projet à tour de rôle devant les partenaires grands comptes du Swave. Ces derniers ont ensuite retenu 23 start-ups, en fonction de différents critères qualitatives, notamment le potentiel économique et les créations d’emplois.

Une inauguration officielle à venir

Les start-ups seront incubées à la grande Arche de la Défense, en janvier 2018, pour une durée de 12 mois. Elles bénéficieront d’un accompagnement sur les questions entrepreneuriales et d’une offre de mentoring proposée par des spécialistes des marchés financiers. Les noms des 23 start-ups seront dévoilés lors de l’innovation officielle du Swave, le 5 février prochain.

Une plateforme d’innovation publique et privée

Pour rappel, le Swave est orienté sur le secteur financier à travers quatre axes d’innovation : la néo-finance ; la cybersécurité ; l’intelligence artificielle, le big data et le machine learning ; la finance de demain orientée sur le climat et le développement durable notamment.

La particularité de cette plateforme est de faire le pont entre des acteurs étatiques, des professionnels, des académiques et des entrepreneurs innovants.

Le Swave, initié par la préfecture des Hauts-de Seine, est géré par Paris & Co, l’agence de développement économique de la ville de Paris. Son financement provient des partenaires grands comptes mentionnés plus hauts. Enfin, sur le plan académique, l’Institut Louis Bachelier est impliqué dans cet ambitieux projet destiné à dynamiser l’écosystème financier de la capitale française.