menu fermer

[Rapport] – L’alignement des portefeuilles d’investissement avec une trajectoire bas-carbone

Alors qu’un nombre croissant d’investisseurs communiquent sur l’alignement de leurs portefeuilles d’investissement avec l’Accord de Paris sur le climat, les méthodologies complexes utilisées peuvent manquer de transparence et ne répondent pas suffisamment à cet objectif. L’Institut Louis Bachelier, en collaboration avec I4CE, publie un rapport pour examiner ce sujet et analyser ainsi l’alignement des investisseurs sur la trajectoire de limitation du réchauffement climatique à 2 degrés Celsius d’ici à la fin du siècle.

Le rapport intitulé « THE ALIGNMENT COOKBOOK A Technical Review of Methodologies Assessing a Portfolio’s Alignment with Low-Carbon Trajectories or Temperature Goal »  a été réalisé pour le compte du Ministère de la Transition écologique et solidaire et de WWF France.

Une analyse comparative des méthodologies existantes

Ce rapport vise à cartographier et à analyser les méthodologies utilisées par les investisseurs institutionnels permettant d’évaluer l’alignement de leurs portefeuilles d’investissement avec une trajectoire bas-carbone en répondant à certaines problématiques importantes : Pourquoi les investisseurs évaluent-ils l’alignement de leurs portefeuilles d’investissement avec des objectifs bas carbone ? Quelles sont les différentes méthodologies employées ? Quels objectifs cet exercice peut-il servir ? Quelles sont les particularités des indicateurs retenus ?

Pour répondre à ces problématiques non exhaustives, les auteurs du rapport, dont Julie Raynaud, experte en finance durable et membre du réseau ILB, ont effectué une revue de la littérature existante et de nombreux entretiens avec des experts (institutions de recherche, ONG, chercheurs académiques, fournisseurs de données, investisseurs…). Ils ont ensuite testé 12 méthodes sur deux indices, l’Euronext LC100 et le SBF 120, au cours de deux années différentes, 2018 et 2019.

Des méthodologies hétérogènes peu comparables

L’un des principaux enseignements de ce rapport concerne la très grande hétérogénéité des méthodologies employées par les investisseurs, qui rend improbable la comparaison des résultats : « Les méthodes d’alignement des températures actuellement disponibles présentent peu de cohérence en termes de résultats. Les résultats eux-mêmes sont difficiles à comparer en raison des différents niveaux de couverture et des différentes hypothèses », indique le rapport.

Pour en savoir plus :

Téléchargez le rapport en version anglaise ici

Inscrivez-vous au webinaire de présentation à destination des investisseurs du 8 juillet

Inscrivez-vous au webinaire de présentation à destination des académiques du 10 juillet