menu fermer

L’OFCE recommande une taxation modulée des contrats courts

Alors que le marché du travail en France ne cesse de se précariser – avec un taux de chômage supérieur à 10% et un recours élevé aux contrats courts (CDD, intérim) – l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) livre des recommandations pour taxer plus efficacement ces contrats.

Depuis 2013, seuls les CDD sont taxés sans distinction de durée. Pourtant, la structure du marché du travail n’a pas évolué: les embauches en CDI n’ont pas décollé et les contrats courts se multiplient.

Pour inverser cette tendance et répondre aux défis liés notamment à la réduction du déficit de l’assurance chômage et à la maîtrise de l’inflation du coût du travail, l’OFCE, un organisme affilié à Science Po, a publié un article le 31 mai 2016. Retrouvez le dans sa totalité ici.