menu fermer

L’ILB lance un nouveau Mooc sur l’enjeu du climat pour les métiers de la finance

La finance doit se mettre au service du climat. (Crédits : 123RF/Elnur Amikishiyev)

L’impact du changement climatique sur l’environnement et l’avenir des générations futures est l’un des principaux enjeux du XXIème siècle. Or, pour contenir la hausse des températures, le secteur financier doit accélérer l’intégration du climat dans ses différents métiers. Dans ce contexte de mutation, l’Institut Louis Bachelier (ILB), en partenariat avec PSL, propose un nouveau Mooc intitulé : « Climat : un défi pour la finance ».

Comment l’économie doit-elle s’adapter au changement climatique ? Comment réorienter davantage les investissements vers des énergies propres ? Comment les banquiers, les assureurs et les investisseurs institutionnels doivent-ils tenir compte du risque climatique ? Autant de problématiques cruciales, qui sont abordées dans ce nouveau Mooc, dont les inscriptions ont d’ores et déjà débuté sur la plateforme Fun, dédiée aux cours en ligne gratuits.

Une vision complète et transversale du défi climatique pour la finance

Si le secteur financier semble peu à peu se saisir du défi climatique, comme en témoignent certains engagements pris lors du sommet One Planet Summit de décembre 2017, beaucoup de questions restent en suspens sur les mécanismes précis qu’appliqueront les acteurs du secteur pour faire face au climat dans leurs activités.

Outre le fait que la prise de conscience de la problématique climatique par la finance est relativement récente, les formations alliant climat et finance ne sont, par ailleurs, pas légions. Dès lors, le Mooc « Climat : un défi pour la finance » vise à combler un certain vide en apportant une approche transversale, précise et à jour des enjeux climatiques pour le secteur financier.

Concrètement, le Mooc, d’une durée de six semaines, débutera le 6 mars prochain et se clôturera le 16 mai, ce qui laissera le temps aux futurs participants d’avancer à leur rythme. Six séquences distinctes composent ce cours en ligne : transformer l’économie mondiale pour limiter le réchauffement climatique ; les risques liés au climat pour les acteurs financiers ; financer les actifs verts ; focus sur les banques et l’assurance ; réorienter les capitaux ; finance, climat et développement.

Chacune des séquences comporte trois vidéos d’une durée totale de trente minutes, puis d’un questionnaire à choix multiples pour vérifier la compréhension du cours.

Si aucun prérequis n’est nécessaire, ce Mooc s’adresse avant tout à des étudiants en masters d’économie et de finance, ainsi qu’aux praticiens du secteur financier. 

Un cours tiré d’un ouvrage

Le titre de ce Mooc est on ne peut plus explicite et tire son origine de l’ouvrage du même nom, publié en octobre 2016.

Ses deux auteurs – Maria Scolan, directrice de projets climat à la Caisse des Dépôts, et Pierre Ducret, conseiller climat du Groupe Caisse des Dépôts et président du think thank Institute for climate economics – animent le Mooc, grâce à leur expertise, la mise à jour de leur ouvrage et des entretiens avec des professionnels engagés dans le défi que représente le climat pour la finance.

Pour en savoir plus et vous inscrire à ce Mooc, cliquez ici.