menu fermer

Les nouvelles technologies bouleversent le secteur financier  

Alors que les nouvelles technologies représentent des enjeux majeurs pour les acteurs du secteur financier, le programme de recherche interdisciplinaire FaIR (Finance and Insurance Reloaded) de l’Institut Louis Bachelier (ILB), travaillant dans ce domaine, apporte des éclairages scientifiques dans un rapport de recherche récemment publié.  

Le rapport du programme FaIR, instructif pour les professionnels et les régulateurs, vise à dresser un état de l’art des principales transformations liées aux nouvelles technologies dans le secteur financier au sens large (banques, assurances, gestions d’actifs… ). Il faut dire qu’avec l’intelligence artificielle, les blockchains ou encore le développement des fintechs, le secteur financier fait face à de nombreux défis.  

Des analyses académiques de haut niveau 

A ce titre, le rapport sur les usages des nouvelles technologies en finance est structuré en 3 chapitres, conformément aux trois axes de recherche du programme FaIR, à savoir : la distribution des produits financiers, l’amélioration de l’intermédiation du risque, et une meilleure connexion à l’économie réelle.  

Ce rapport contient ainsi une série d’analyses et de points de vue émanant de chercheurs académiques internationaux, qui offre une large vision des enjeux des nouvelles technologies à l’œuvre en finance, tout en formulant des conclusions.

Parmi ces dernières figurent notamment l’augmentation probable des investisseurs particuliers dans le paysage financier grâce aux technologies fournies par les fintechs comme des robot-conseillers ; les problématiques des régulateurs pour adopter des normes protégeant les investisseurs finaux sans pour autant brider l’innovation ; ou encore une transformation numérique plus lente au sein des assureurs par rapport aux banques, en raison notamment d’une concurrence moins forte des fintechs dans ce secteur. L’avenir nous dira si ces défis seront relevés, mais d’ici là pour en savoir plus, consultez l’intégralité du rapport FaIR en cliquant ci-dessous :

https://www.institutlouisbachelier.org/ilb-partenaires/