menu fermer

La crise et après : réflexions et recommandations académiques

Cahier

La pandémie du Covid-19 est un évènement inédit pour le monde moderne dans lequel nous vivons. Sur le plan sanitaire, le virus a causé plus de 500 000 morts et infecté plus de 10 millions de personnes à fin juin. Pour lui faire face, de nombreux États ont décidé d’appliquer des mesures de confinement plus ou moins strictes. Aux grands maux, les grands remèdes, pourrait-on écrire. Mais, si ce remède peut paraître évident pour sauver des vies humaines, en attendant un traitement thérapeutique efficace, il n’a pas les mêmes impacts aussi bien entre les pays, qu’à l’intérieur même de chaque pays. En témoignent, ainsi les différences entre la France et l’Allemagne, par exemple, ou l’augmentation des inégalités locales, en particulier sur le marché du travail ou dans l’éducation.

Outre ce constat peu réjouissant, la crise sanitaire a provoqué une crise économique et financière auto-induite, qui a contraint les gouvernements des pays développés a lancé des plans de soutiens massifs. Comme toujours, lors de crises, il y aura des gagnants et des perdants. D’un côté, on retrouve les grands acteurs du numérique, qui ont largement tiré leur épingle du jeu avec le confinement. De l’autre, des industries ou secteurs jugés non-essentiels pour les besoins primaires comme l’automobile, l’aéronautique ou le tourisme.

Face à cette situation inédite, des solutions novatrices ont été mises en place. Certes, il est encore un peu tôt pour dresser un bilan précis et chiffré de cette crise, mais on peut d’ores et déjà en tirer des premières leçons et observer qu’elle a des conséquences importantes sur les quatre transitions sociétales étudiées à l’Institut Louis Bachelier (ILB), à savoir : numérique, financière, environnementale et démographique.

Dans ce nouveau numéro des Cahiers Louis Bachelier, vous trouverez un aperçu de travaux et réflexions scientifiques, qui ont émergé au cours de ces dernières semaines à l’ILB. Le premier article est consacré aux perspectives macro-économiques, avec un focus sur l’avenir de la Zone Euro, à partir de travaux de Bertrand Candelon, un spécialiste des crises économiques. Le deuxième texte est une interview de Christian Gollier, économiste spécialisé dans les problématiques écologiques et membre de la commission Blanchard-Tirole, chargée d’émettre des recommandations sur la relance économique en France. Le troisième article détaille un travail scientifique original, réalisé par des chercheurs de la Chaire Finance Digitale, en particulier David Bounie : l’étude du comportement des consommateurs français avant et pendant le confinement, à partir des données de transactions par cartes bancaires. Enfin, la dernière interview de Winston Maxwell, l’un des meilleurs avocats de France en protection des données personnelles, aborde la lutte contre la pandémie grâce aux outils numériques, une thématique très suivie en France.

Bonne lecture et bel été !

Jean-Michel Beacco,
délégué général de l’Institut Louis Bachelier

 

Sommaire

 

Download the English version HERE