menu fermer

ILB Web TV : la transition énergétique face au tempo de l’horloge climatique

La substitution des énergies fossiles doit intervenir dans un laps de temps très court.

Face à l’urgence de réduire les émissions de gaz à effet de serre pour limiter le réchauffement climatique, les énergies renouvelables doivent se substituer rapidement aux énergies fossiles.

Les rapports alarmants se succèdent

Il faut dire que les alertes sur le climat se multiplient ces derniers temps. De fait, en octobre dernier, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a publié un rapport sur les conséquences d’un réchauffement planétaire de 1,5 degré.

Plus récemment, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) a indiqué que les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère avaient atteint un niveau record en 2017. Pour ne rien arranger, un changement de cette tendance n’est pas palpable, selon l’OMM. 

Dans ce contexte inquiétant pour l’avenir de la planète et des générations futures, la recherche scientifique doit se faire entendre davantage. 

Dans la vidéo ci-dessous, réalisée en partenariat avec Xerfi Canal, Boris Solier, maître de conférences à l’Université de Montpellier et chercheur associé à la chaire Économie du Climat revient sur les transitions énergétiques passées et livre des recommandations pour parvenir à freiner l’accumulation des sources d’énergies polluantes dans l’atmosphère.