L’évolution des technologies a entraîné des innovations importantes dans les métiers bancaires et des transformations majeures, avec la numérisation des échanges et des données. De nouveaux outils à base d’intelligence artificielle, de robots, d’algorithmes, se sont développés. Un nouvel environnement réglementaire a également été mis en place avec la deuxième Directive sur les Services de Paiement (DSP2) qui ouvre la voie à l’Open Banking et le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).

La sûreté des opérations est un élément clé de la confiance dans les institutions financières et ces nouveaux outils et moyens d’accès à des tiers de données sensibles, s’ils facilitent les process d’exécutions et assurent des gains de productivité, introduisent des risques élevés.

Les fraudes, internes et externes, portent sur les différentes étapes de la relation : onboarding de nouveaux clients, documentation, moyens de paiement, crédit. Pour déjouer ces menaces, Pouvoirs publics, régulateurs, banques et sociétés de crédit, fintechs, font évoluer la réglementation et les systèmes, avec l’objectif de sécuriser les opérations et d’améliorer l’efficacité opérationnelle.

Organisateur

Lieu

Palais Brongniart 16 Place de la Bourse, Paris, 75002 France