menu fermer

Le concours FC Competition entre dans sa dernière ligne droite

La Défense représente le quartier des affaires et de la finance de la capitale française

Lancé en octobre dernier par l’Institut Louis Bachelier, le concours « FC Competition» a franchi une nouvelle étape, lundi 26 février, avec la présentation par les équipes en lice de leurs premières réflexions devant le jury international, spécialement constitué pour ce concours.

Pour rappel, le « FC competition » a été ouvert à des équipes d’étudiants en masters. Ses objectifs visent à établir une base de données et un indice, afin de mesurer l’attractivité des centres financiers avec une méthodologie scientifique et académique comprenant des indicateurs objectifs, mesurables et réplicables.

Une première étape intermédiaire avant la grande finale

Dans cette optique, les équipes d’étudiants participantes ont effectué une première session de pitch pour présenter leurs idées et répondre à trois types d’interrogations : quels sont les éléments qui définissent les centres financiers ? Comment évaluer leur attractivité ? Existe-t-il des modèles scientifiques pour mesurer leurs atouts ?

À l’issue des présentations et des questions du jury international, les étudiants ont eu des retours sur leur travail, destinés à les orienter avant la remise définitive de leurs propositions finales, fixée au 1er mai prochain.

Les futurs lauréats désignés au cours d’une conférence internationale

Après cette date butoir, le jury international examinera chacune des propositions des équipes, avant de désigner les lauréats au cours d’une conférence internationale, qui se déroulera en juin prochain, à Paris.

Des spécialistes du secteur financier y seront d’ailleurs attendus étant donné la composition du jury : André Lévy-Lang, président de l’Institut Louis Bachelier et ancien PDG de Paribas ; Simone Manganelli, directeur de la division de la recherche financière à la Banque Centrale Européenne ; Michael H. Grote, vice-président des relations académiques et professeur en finance d’entreprise à la Frankfurt School of Finance & Management ; Alberto Zazzaro, professeur en politiques monétaires à l’Université de Naples ; et Kathy Pain, directrice du réseau de recherche Globalization & World Cities.