menu fermer

La Banque d’Angleterre croit aux fintechs

Alors que le secteur bancaire traditionnel est bousculé par les fintechs, la Banque centrale d’Angleterre (Bank of England) voit d’un bon œil leur développement en ayant notamment créé un accélérateur dédié à ces sociétés.

Les start-up innovantes dans le secteur financier ont le vent en poupe. Et elles devraient connaître une forte croissance à travers le monde, d’après de nombreux experts.

Au Royaume-Uni – qui dispose du premier secteur bancaire en Europe – les fintechs peuvent compter sur l’appui de la Banque centrale d’Angleterre et de son gouverneur Mark Carney.

Un impact positif pour le secteur financier

En effet, pour le premier argentier du pays : « Les fintechs pourraient offrir des chaînes de transaction plus courtes et plus rapides, une meilleure efficience du capital et une résilience opérationnelle plus forte au secteur financier. Pour les consommateurs, les fintech apporteraient davantage de choix, des services mieux ciblés et une tarification plus souple ».

Un accélérateur pour accompagner les fintechs

« Les fintechs vont soutenir la stabilité financière et monétaire du Royaume-Uni et impliquer de meilleurs services financiers pour les entreprises et les ménages », estime Mark Carney.

La Banque centrale a même lancé un accélérateur spécifiquement dédié aux fintechs pour les  accompagner. L’objectif de cette structure est d’aider ces jeunes pousses à se développer, tout en permettant à la Banque d’Angleterre de suivre avec attention l’évolution des innovations en matière de services financiers.

Consultez l’intégralité des propos de Mark Carney sur ce sujet ici.