menu fermer

Les start-up numériques françaises connaissent une croissance forte et viable

Les jeunes pousses françaises, évoluant dans le secteur du numérique, ont dégagé un chiffre d’affaires cumulé de 4,2 milliards d’euros en 2015, en croissance de 39% par rapport à 2014, selon le dernier baromètre réalisé par le cabinet de conseil  EY, en partenariat avec l’association France Digitale.

Outre le dynamisme des activités domestiques de ces start-up, les revenus générés à l’international ont progressé de 50% en un an, à 2,1 milliards d’euros. Ce montant représente ainsi 51% du chiffre d’affaires total des sociétés ayant participé à l’enquête.

La quête de talent freine le développement

Malgré une progression de 27% des effectifs entre 2014 et 2015, le recrutement de jeunes talents constitue le frein principal au développement de ces jeunes pousses. Le profil de développeur IT étant le plus difficile à trouver pour 65% des sociétés interrogées dans ce baromètre.

Parmi les autres freins cités figurent le coût du travail pour 37% des start-up françaises et le financement. Toutefois, sur ce dernier point, il faut noter que l’environnement français est assez favorable avec des dispositifs comme le crédit d’impôt recherche, le label « jeune entreprise innovante » ou encore les facilitations de Bpifrance, la banque publique d’investissement.

Pour en savoir plus, cliquez ici.