menu fermer

La polarisation du marché du travail augmente

Outre la dichotomie entre les emplois permanents et les temporaires, qui est notamment très marquée en France, le marché du travail souffre aussi d’une polarisation croissante dans de nombreux pays.

Cette polarisation du travail s’illustre par l’augmentation simultanée des emplois qualifiés et des emplois peu qualifiés, créant ainsi des inégalités grandissantes entre les différentes catégories de travailleurs.

Le fossé se creuse entre les travailleurs

De fait, les personnes occupant un poste qualifié ont un meilleur niveau d’étude, des compétences plus valorisées, des rémunérations et des perspectives de carrière beaucoup plus importantes que les personnes ayant un emploi peu qualifié.

Ce phénomène grandissant de polarisation du marché du travail réduit les emplois intermédiaires et affecte la classe moyenne.

Un ouvrage pour comprendre ce phénomène

Alors que la polarisation du marché du travail a progressé au cours des vingt dernières années, la recherche scientifique – par l’intermédiaire de la chaire Sécurisation des parcours professionnels – s’est intéressée à cette tendance, qui est pénalisante pour l’environnement économique et social des pays concernés, comme l’a récemment affirmé l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). .

Ainsi, Gregory Verdugo a publié l’ouvrage intitulé : Les Nouvelles inégalités du travail (Les Presses de Sciences Po), dans lequel, il aborde largement cette problématique et ses conséquences.