menu fermer

L’AMF veut attirer les sociétés de gestion et les fintechs basées outre-Manche

Alors que la place financière de Paris se mobilise massivement pour renforcer son attractivité auprès des sociétés financières domiciliées au Royaume-Uni depuis le Brexit, l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) a récemment lancé le dispositif Agility.

Cette démarche vise à faciliter l’implantation en France des sociétés financières qui sont basées au Royaume-Uni.

Des services d’accompagnement

Avec ce dispositif, l’AMF –  qui délivre les agréments aux sociétés financières implantées en France – propose plusieurs services pour attirer des entreprises financières britanniques ou étrangères opérant outre-Manche, dans le cadre du passeport européen.

Ainsi l’AMF a mis en place le 2WeekTicket, qui permet aux sociétés de gestion ou aux fintechs d’obtenir un avis de « pré-autorisation »  en deux semaines.

Cet avis permettra ensuite aux acteurs intéressés d’entamer leur démarche de domiciliation en France en recherchant des locaux, tandis que l’agrément définitif pourra être obtenu dans un délai de deux mois.

Par ailleurs, l’AMF met à disposition des coaches anglophones pour accompagner et aider ces sociétés dans leurs démarches.

L’ACPR et L’AMF unissent leurs forces pour promouvoir la place de Paris

Le dispositif Agility est complété par la mise à disposition d’un guichet unique AMF-ACPR dédié aux sociétés innovantes, qui relèvent des prérogatives des deux régulateurs.

Outre l’attraction des sociétés de gestion et des fintechs, la place financière de Paris lorgne aussi les banques et les compagnies d’assurance implantées à la City.

Pour ce faire, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et l’AMF ont mis en œuvre des facilitations pour accélérer l’agrément des établissements financiers souhaitant s’installer en France.

Pour en savoir plus, cliquez ici.