Une nouvelle théorie économique au service d’un nouveau modèle de développement est-elle possible ?

Le vendredi 15 septembre 2017 de 18h00 à 19h30
Au Mistral, 3 place Louis Armand, Paris 12 

Plan d’accès 

Si l’on devait dresser un parallèle entre l’astronomie et l’économie, alors pour la seconde discipline, la révolution copernicienne n’aurait pas encore eu lieu. Les économistes seraient toujours persuadés que le soleil tourne autour de la terre sans qu’aucune comète ne puisse jamais la heurter. Or, nous savons aujourd’hui que les impacts de comètes ne sont pas rares, tout comme les crises financières dans le capitalisme. Pourtant, la théorie économique dominante n’en fait aucune mention.

Steve Keen, l’un des rares économistes au monde à avoir perçu l’imminence de la crise des subprimes, propose une critique radicale de l’argumentaire néoclassique des économistes. Son constat est sans appel : si les économistes continuent de délaisser des éléments aussi importants que la monnaie ou la dette, alors ils ne pourront pas empêcher l’émergence d’autres crises économiques. Pour Steve Keen, le problème fondamental des économistes mainstream est qu’ils ignorent les failles de leurs propres théories et cherchent encore moins à y remédier lorsque celles-ci apparaissent au grand jour. Il interroge les fondements de l’économie dominante pour mieux les déconstruire, à l’image de la célèbre loi de l’offre et de la demande. Steve Keen pose ainsi les bases d’une nouvelle manière de penser l’économie. Une discipline qui doit selon lui être plus ouverte sur les autres écoles de pensée, mais aussi sur les autres sciences, souvent riches d’enseignements.
Steve Keen est un économiste australien, professeur d’économie et de finance. Il est actuellement à la tête du département Économie, Histoire et Politique de l’université de Kingston à Londres. Il était précédemment professeur à l’université occidentale de Sydney. Très actif sur les réseaux sociaux, il développe actuellement Minsky, un logiciel dont l’objectif est de fournir une plateforme pour des modèles monétaires alternatifs.
L’un de ses ouvrages, intitulé L’imposture économique, vient d’être réédité en format de poche en français aux Éditions de l’Atelier, avec une postface inédite. Gaël Giraud, qui avait encadré la traduction et préfacé la première édition française de l’ouvrage en 2014, dote également cette édition d’une toute nouvelle préface.

Conférence-débat organisée par l’AFD avec les Éditions de l’Atelier avec :

Steve Keen, directeur du département Économie, Histoire et Politique de l’Université de Kingston à Londres
Gaël Giraud, chef économiste de l’AFD

Lieu

Au Mistral 3 place Louis Armand, Paris, 75012 France