menu fermer

Le challenge Big Data Crédit Agricole dévoile ses lauréats

Après quatre mois intenses de réflexion et de travail, 24 étudiants lillois, répartis en huit groupes, ont présenté leurs projets d’innovations en marketing-CRM, à l’occasion de la clôture du challenge Big Data, qui s’est déroulée au sein de l’incubateur lillois Euratechnologies, le 24 avril dernier.

Ce challenge Big Data a été organisé par le Crédit Agricole Nord de France (CRCA NdF), en partenariat avec l’Université de Lille 1, IBM et l’Institut Louis Bachelier (ILB).

C’est la première fois que le CRCA NdF a initié un hackathon avec des étudiants. Pour ce faire, la banque leur a fourni des données anonymisées, tout en les encadrant dans leurs travaux, destinés à développer des modèles pour cibler et améliorer la relation client.

Pour leur part, les étudiants – en master Systèmes d’information et aide à la décision (Siad) ou Économétrie appliquée à l’Université Lille 1 – ont planché sur quatre thématiques différentes : les parcours web (web tracking) et leurs impacts sur le business, les offres à préconiser, la détection et l’anticipation des évènements de vie à partir des dépenses clients, l’impact des réseaux sociaux sur le monde bancaire et le Crédit Agricole en particulier.

Le Big data constitue un enjeu clé pour les entreprises

« La data est un sujet important, car, à terme, le Crédit Agricole a vocation à devenir une banque 100% digitale et 100% humaine », a déclaré Thierry Lebrun, directeur marketing et multicanal du CRCA NdF. Et d’ajouter : « Nous collectons des données volumineuses depuis plusieurs années, mais il faut pouvoir les utiliser pour mieux anticiper les besoins de nos clients ».

Après cette courte introduction, les huit groupes d’étudiants se sont relayés devant le jury et l’assistance pour présenter leurs résultats.

Le Big Data apporte des réponses sur les clients

Armés de fichiers PowerPoint et d’une aisance orale totalement décomplexée, les étudiants ont pu énoncer leurs principales observations et répondre aux questions de la salle, à partir des données sur lesquelles ils ont travaillé.

Plusieurs grandes tendances marketing dans le monde bancaire ont ainsi émergé : l’univers quotidien dispose de la majorité des vues (51%) sur l’interface web du CRCA NdF ; le taux de souscription à une assurance est sept fois plus élevé chez les clients passant plus de cinq minutes sur le site du CRCA NdF ; la souscription à des produits bancaires est plus importante entre 25 et 30 ans ; la progression du marché du détail d’un point implique une hausse des souscriptions de l’assurance IARD de 0,40%; les tweets positifs ou négatifs n’ont pas d’implication sur la vente de produit bancaire.

« Les étudiants ont vraiment bien travaillé lors de ce challenge. Sept groupes sur huit qui aboutissent en si peu de temps à un modèle, c’est impressionnant ! Ceux-ci ont pu toucher du doigt le travail de data scientist, ce qui constituera un plus non négligeable sur leur CV », a déclaré Louis Boulanger, responsable de l’ILB  Data Lab, tout en précisant que « j’ai eu la chance de représenter l’ILB dans ce challenge, qui colle tout à fait à nos valeurs. Mon rôle a été d’apporter un soutien technique aux étudiants, tout en leur rappelant régulièrement les enjeux « business » et les problématiques opérationnelles ».

Les vainqueurs iront devant la direction du CRCA NdF

À l’issue des présentations, le jury – composé de membres du CRCA NdF, d’IBM, de l’Université de Lille 1 et de l’ILB – ont délibéré, avant de désigner les deux groupes gagnants de ce Big Data challenge.

Pour le prix du meilleur projet, ce sont Li Shi, Manon Creton, Pierre Legallic-Ach et Laura Duthilleul, qui ont été récompensés pour leur modélisation du parcours web clients. 

Quant au prix de la meilleure idée, il a été remis à Clarisse Dussauge, Hugo Vanbeversluys et Roberto Wolf, étudiants en master Siad,pour leurs travaux sur le suivi et l’anticipation du climat bancaire à partir des réseaux sociaux.

Outre la reconnaissance de leurs travaux, les lauréats de ce challenge auront l’occasion de présenter leurs projets au cours d’un comité de direction et/ou de l’innovation du CRCA NdF. De quoi leur permettre, peut-être, de dénicher un stage de longue durée, voire un premier emploi…