menu fermer

La chaire Économie du climat analyse l’accord de réduction des émissions de carbone du secteur aérien

Alors que l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) a adopté un accord visant à diminuer les émissions de carbone du transport aérien, le 6 octobre dernier, la chaire Économie du climat a publié une analyse préliminaire sur cette décision.

Le trafic aérien est le huitième pollueur mondial

Les émissions de carbone du secteur aérien représentaient 2% des rejets de CO2 dans le monde, en 2013. 

Ce niveau de pollution fait du trafic aérien international le huitième pollueur mondial, juste derrière l’Allemagne et devant le Canada et la Corée du Sud. Et les prévisions de croissance du secteur tablent pour une augmentation accrue de l’empreinte carbone de l’aviation dans les prochaines années.

Pour remédier à ce constat peu glorieux, l’OACI a décidé d’instaurer un régime mondial pour limiter les rejets de CO2 de l’aviation internationale.

Comment fonctionne ce régime? Quelles sont les contraintes pour le secteur aérien ? Quelles sont les problématiques des transporteurs ?

Pour en savoir plus, cliquez ici.